Ce qu’on sait faire

Tout est un peu dans le titre, mais si on essaye de développer un poil…

La Cerise sur le gâteau

Sans cerise, c’est meilleur, mais c’est moins joli pour la photo.

Des beaux sous-titres

Mais des vrais, hein ! Des sous-titres de pro. Des sous-titres du genre où on a l’impression qu’on parle la langue du film, tellement on s’est pas rendu compte qu’on lisait.

Pour ça, nos références en série par exemple, c’est House, La 4e dimension ou plus récemment, Halt & Catch Fire et Wentworth, mais il y en a beaucoup d’autres à découvrir au fil de nos CV et de vos semaines grippées.

On évite le Nutella à cause de l’huile de palme, mais les années d’expérience feront toujours la différence !

Des doublages qui claquent

Là aussi, un adaptateur qui connaît vraiment la langue d’origine, qui s’éclate dans la langue d’arrivée, qui maîtrise la synchro et les logiciels et qui kiffe le cinéma, ça fait la différence.

Les deux en même temps !

Ça, on adore ! Quand un même auteur (qui du coup maîtrise le truc sur le bout des doigts) ou une paire d’auteurs bien assortie (qui se complètent avec générosité) assurent VF et VOST d’un même projet, c’est toujours une bonne idée.

Et puis même les trois en même temps, ou les quatre !
Sur La Famille Bélier, on a sous-titré la langue des signes, fait l’audiodescription et le sous-titrage pour sourds et malentendants.

Un gâteau au chocolat parfait

Mais c’est pas un parfait au chocolat, c’est un fondant, plutôt…

Travailler avec le labo de votre choix ou vous aider à en choisir un

Parce qu’on est gentils, pas chiants et efficaces, donc ils seront contents de toute façon !

Des audiodescriptions canons

Du genre où vous voyez vraiment le film quand vous fermez les yeux ou quand vous n’en avez pas. Pas la béquille toute moche qui vous évite juste de vous casser la gueule, non… un vrai film audio pour jouir de l’œuvre dans tous les sens. (pun intended)

Assurer les urgences

Si c’est pour faire moche, on fait pas, mais on est très forts pour se mettre à plusieurs et gérer la charrette ni vu ni vu (parce qu’on se connait et qu’on sait s’entraider et ne rien lâcher).

Gérer les galères

Vous avez toujours rêvé d’adaptateurs interchangeables et jetables qu’on pourrait épuiser en remplacer à la première entorse du poignet ? Si vous avez répondu « oui », vous sortez. Si vous avez répondu : « Non, mais ça va pas la tête ? En revanche, c’est chouette de savoir que vous vous entraidez si l’un de vous a un môme malade ou un souci, et que ça garantit délais et qualité. »… Enfin, si vous avez répondu ça ou un truc qui ressemble, welcome !
On sait aussi vous trouver des confrères et consœurs avec notre tampon « J’aime » sur le front et qui assurent les combinaisons de langues qu’on n’a pas.

Et dans tous ces cas, COLLABORER

Une à la détection du doublage pendant que l’autre finit l’adaptation des sous-titres… Un qui relit l’épisode 2 pendant que l’autre simule le 3 et que l’autre autre adapte le 4… Deux ou trois paires d’oreilles quand c’est nécessaire et autant de cerveaux qu’il faudra pour trouver la blague qui marche (pas juste qui vous fera marrer ou me fera marrer, celle qui marche), c’est tout ça, notre côté super-balèze !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s